Réglementation

L’agrément sanitaire

La loi rend obligatoire l’agrément sanitaire pour tous les établissements préparant, transformant ou entreposant des produits d’origine animale ou des denrées contenant des produits d’origine animale. Un plan de maîtrise sanitaire est ainsi mise en place, il inclut les bonnes pratiques d’hygiène, la méthode HACCP et un système de traçabilité.

Elle exige l’application de "la marche en avant". Celle-ci vise à obtenir un produit de plus en plus sain grâce à une organisation des opérations de fabrication. Tout est étudié pour maintenir le produit sain et pour ne pas le recontaminer de diverses manières. Cette mesure est contrôlée régulièrement par les inspecteurs de la Direction des services vétérinaires.

 

HACCP
(Hazard Analysis Critical Control Point)

 

Cette démarche qualité a pour objectif de réduire les risques sanitaires sur les aliments.

 

 

Il existe 7 étapes:

• Procéder à une analyse des risques
• Déterminer les points critiques pour la maîtrise
• Fixer le ou les seuils critiques
• Mettre en place un système de surveillance permettant de maîtriser les risques
• Déterminer les mesures correctives à prendre lorsque la surveillance révèle qu’un point critique donné n’est pas maîtrisé
• Appliquer des procédures de vérification afin de confirmer que le système HACCP fonctionne efficacement
• Constituer un dossier dans lequel figureront toutes les procédures et tous les relevés concernant ces principes et leur mise en application

 

 

Cette mesure s’avère être une réelle méthode de travail qui vise à une amélioration constante de la sécurité alimentaire. Tout est étudié pour maintenir le produit sain et pour ne pas le recontaminer de diverses manières. Cette mesure est contrôlée régulièrement par les inspecteurs de la Direction des services vétérinaires.

 

La réglementation européenne 1782002

 

Nous appliquons également depuis 2005 la réglementation européenne 1782002 relative à la sécurité des denrées alimentaires à tous les stades de la filière. Elle inclut la création d’un cahier des charges qui exige notamment que les produits soient "non allergènes, non OGM et non ionisés". Un échantillonnage est effectué une fois par an pour tester la conformité des produits. Pour contrôler le respect des cahiers des charges et le suivi précis des produits à chaque étape, la traçabilité est également mise en place. Le système informatique permet de répondre dans les quatre heures à un test qualité.

L'artichaut

L'artichaut se compose d'inuline, substance qui améliore le transit intestinal, renforce le système immunitaire et augmente l'assimilation du calcium et du magnésium. Elle permet également de protéger contre le cancer de l'intestin et agit positivement sur le cholestérol et les triglycérides. L'artichaut contient également des vitamines C, E, B1, B3, B9, de la provitamine A, il est riche en calcium, en fer, en potassium, en phosphore et en iode. Ce légume participe au rééquilibrage des effets acidifiants d'une nourriture trop riche en viande.

LE SITE INTERNET A FAIT PEAU NEUVE !

Pour découvrir toutes les nouveautés, les actualités et les informations
du Réseau et de ses entreprises, cliquez sur le bouton suivant.

Ou vous serez redirigé dans 15 seconde(s).

Accédez au nouveau site