France pari sportif

Partenaire de l’entreprise Foissier.

Actu Partenaire
Actualité publiée le 18 Avril 2013
Partenaire » France pari sportif

L’ARJEL nous enlève le droit de travailler sur un simple mail !

 

Madame, Monsieur,
Le ciel nous tombe sur la tête !


L’ARJEL nous enlève le droit de travailler sur un simple mail !


Nous sommes le plus petit des opérateurs français de paris sportifs sur internet, le plus local aussi parce que nous soutenons les clubs de notre région.Nous employons avec les emplois indirects 25 personnes sur la région brestoise sans compter les différents acteurs professionnels que nous sollicitons sur tout le territoire français.


Nous ne comprenons pas la lourdeur de la sanction qui nous est parvenu à 17h30 ce jour par email qui a pour effet immédiat de mettre plus d’une vingtaine de personnes au chômage. Pourtant plusieurs niveaux de sanctions existent : l’avertissement, le retrait d’agrément de six mois, et le retrait d’agrément.
Une commission de sanctions aura suffi à nous retirer l’agrément.


Nous ne contestons pas les faits, comme nous l’avons indiqué à la commission. Ce qui nous étonne est d’être traité comme des hors la loi alors que l’ensemble de nos effectifs et de notre matériel sont présents sur le territoire français.
Les faits qui nous sont reprochés sont simples :


1 : Être en retard sur la mise en place de nos audits de certifications, ne pas être certifié à la suite des audits. Les audits sont formels pourtant, notre plateforme est inviolable, nous répondons donc au minimum requis en matière de sécurité informatique !
Nous ne mettons en danger aucun de nos clients leurs données sont archivées conformément à la loi. Leurs paris sont validés correctement et l’argent leur est reversé sur leur compte bancaire.


2 : Avoir dépassé le taux de retour au joueur. Nous ne le contestons pas, toutefois ce dépassement était plus du à notre inexpérience et à l’apprentissage du métier qu’à une volonté manifeste de contourner la législation. Sur le 1er trimestre 2013 notre taux de retour au joueur est conforme à loi. Nous maîtrisons aujourd’hui notre métier.


Parlons de compétitivité ! Ce projet est naît au sein de l’école France Business School puis a pris son envol au sein de l’Incubateur Produit en Bretagne. Nous avons décidé d’accompagner le fondateur Arnaud Derrendinger afin de relever ce défi et aujourd’hui c’est toute la politique de création de valeur sur notre territoire qui est remise en cause.

Avec notre activité de fruits et légumes sur l’ouest de la France nous avons toujours soutenu le sport. Le pari sportif nous permet aujourd’hui de conforter ces partenariats.

La sanction liée à notre apprentissage de ce nouveau métier n’est-elle pas démesurée ?

 

Nous sommes écœuré …  Nous arrêtons tous nos partenariats sportifs : exit FC Nantes, FC Lorient, Stade Brestois, Stade Toulousain, SCO Angers, SM Caen, Cholet basket, Quimper volley, etc.  plus la centaine de clubs amateurs que nous aidons.

Nous avons sollicité par deux fois le Président de l’ARJEL afin d’échanger avec lui et ses services sur la manière dont nous travaillons journalièrement  pour nous conformer aux exigences du cadre réglementaire très stricte auquel nous sommes confrontés et afin de lui présenter notre politique de développement. Malheureusement, ce rendez-vous aura été par deux fois annulé en évoquant la deuxième fois qu’aucune rencontre n’était envisageable sans que la commission de sanctions ait statué sur nos manquements.

Nous avoir délivré un agrément n’a pas de sens si aujourd’hui on nous le retire de cette manière.

Aujourd’hui qui gêne-t-on ?

                                                                           Gérard et Denis Le Saint

Le poireau

Riche en vitamines, en magnésium et en potassium, le poireau convient particulièrement aux anémiques. Il a aussi la capacité de baisser le taux de cholestérol. Riche en fibres, c'est un légume apprécié et utilisé dans le cadre d'un régime et contre la cellulite. La vitamine C et E et la carotène contenue dans la partie verte du poireau préviennent les risques cardiovasculaire, certaines cancers et le vieillissement prématuré de la peau.